S'inscrire
Isolation Comble perdu, Traitement de Charpente, Ventilation VMI
Teckisol - Isolation Combles, Traitement Charpente, Hydrofuge, Ventilation Agence de Caen 14, Calvados 02.31.28.39.75 | agence@teckisol.fr

Entreprise de Traitement de Charpente en Bois à Caen 14, Calvados, Normandie

Entreprise Traitement de charpente à Caen - Meilleure Solution pour le traitement des bois de votre charpente par Teckisol.fr

Produit Bio Xylobell pour le traitement de charpente - Agence Teckisol

L’ Agence Teckisol a trouvé la meilleure solution pour le traitement des bois de votre charpente. Empoisonnement total de la matière nutritive des bois ! Traitez rapidement les bois de charpente et optez pour un traitement préventif ou curatif durable et efficace. Faites réaliser vos travaux de charpente par les professionnels de Teckisol et vous aurez la garantie d’avoir renforcer la structure de votre toiture mais surtout d’avoir allonger la durée de vie de votre charpente. La rénovation ou le traitement de votre charpente bois est une opération délicate, l’Agence Teckisol est une entreprise certifiée faisant partie des plus qualifiées de la région de Caen. Remplissez le formulaire ci-contre pour avoir un rendez-vous avec un des spécialistes du traitement de charpente en Normandie.

Teckisol réalise tout traitement de charpente par injection et double pulvérisation. Le produit pour le traitement de charpente par injection est le Bio Xylobell. Protégez efficacement votre charpente avec le meilleur traitement insecticide et fongicide des bois.

Teckisol réalise votre traitement de charpentes jusqu’à 200 km autour de la ville de Caen, application d’un traitement préventif et curatif des bois de votre charpente, un traitement écologique par injection de vos charpentes contre le capricornes, hespérophanes, lyctus, vrillettes, termites… Agence Teckisol à votre service, une Entreprise de Traitement de Charpente Bois à Caen 14, Calvados, Normandie, France

Photos des étapes du Traitement de Charpente

Eliminez radicalement tout risque d’avoir des champignons basidiomycètes ou des insectes à larves xylophages comme le capricornes, hespérophanes, lyctus, vrillettes, termites… Teckisol a choisi le produit le plus élevé parmi les insecticides chimiques pour le Traitement charpente par Injection. Tous les produits que Teckisol utilise répondent aux exigences de la Certification P+ pour leur qualité, leur efficacité et respectent totalement l’environnement et les normes en vigueur dans notre pays.

Les insectes xylophages des charpentes. Insectes à larves xylophages comme le capricornes, hespérophanes, lyctus, vrillettes, termites…

Les ennemis du bois sont nombreux et différents parasites du bois peuvent co-exister dans les bois de votre charpente. L’agence Teckisol vous offre un diagnostic professionnel, notre expertise permet d’évaluer l’étendue de vos dégâts et de vous diriger vers les meilleures solutions possibles afin de traiter votre charpente avec efficacité et durabilité. Le Traitement des bois offre une durabilité naturelle leurs permettant de résister aux dégradations biologiques des champignons basidiomycètes ou des insectes à larves xylophages comme le capricornes, hespérophanes, lyctus, vrillettes, termites…

Charpente attaquée par des larves de Capricorne - Dégâts considérables causés par le Capricorne CharpenteSachez que les dégâts ne sont pas toujours visibles de l’extérieur. C’est pourquoi, il est essentiel de faire appel à un expert de Teckisol, spécialiste reconnu du traitement de charpente afin qu’il vienne sonder le type de bois et déterminer l’origine d’une dégradation possible. Dans le cas d’une contamination avancée des bois de votre charpente, un traitement curatif vous sera proposé en urgence. Aucune maison, aucun habitat ni bâtiment n’est épargné par ces insectes à larves xylophages. Si vous n’avez pas effectué de traitement depuis plus de 10 ans, il est important de faire contrôler votre charpente.

Traitement des bois : L’ Agence Teckisol vous propose des traitements professionnels contre tous les ennemis du bois, insectes xylophages, termites, champignons, moisissures..  Teckisol offre un traitement préventif et/ou curatif et anti termite pour un résultat radical sur vos charpentes et ossatures bois. Les produits de traitement XYLOPHENE PROFESSIONNEL, c’est la garantie de faire le meilleur traitement insecticide, fongicide et anti-termites à usage préventif et curatif. Xylophène est la référence en matière de traitement des bois intérieurs contre les termites, les insectes à larves xylophages et le développement de champignons, algues et moisissures. Des produits désormais 100% naturels.

XYLBELL3000 - Application de produit de préservation du bois, produit en phase aqeuse pour un traitement insecticide préventif et curatif. Traitement antitermites prêt à l'emploi. Marque déposée par les Laboratoires Xylobell

Teckisol utilise un produit de traitement de charpente destiné au traitement des bois de charpente sains ou infestés. Après traitement, les risques couverts sont ceux des classes 1 et 2 des normes EN 335-1, -2 et -3, ainsi que de la classe 3-A pour les bois résineux. La solution de traitement de Teckisol est efficace contre les champignons basidiomycètes lignivores (pourriture cubique) et est aussi efficace contre les insectes à larves xylophages : capricornes, hespérophanes, lyctus, vrillettes et contre les termites. Les performances du produit sont établies à partir des essais normalisés d’efficacité préventive, suivant la norme EN599-1 (performances des produits préventifs de préservation des bois). Lors de l’ examen du dossier toxicologique et écotoxicologique, la commission d’experts émet un avis favorable sur l’acceptabilité santé-environnement pour les usages revendiqués, selon les exigences du référentiel CTB-P+. Un produit certifié suivant le référentiel CTB-P+ des produits des entreprises de traitements curatifs et préventifs des bois en œuvre.

Les Pièces constructives d'une charpente traditionnelle en bois : Panne faîtière, Panne intermédiaire, Panne sablière, Arbalétrier, Poinçon, Solive maîtresse, Chevrons, Solive, Contrefiche, Plancher, Volige, chantignole ..Les insectes xylophages ou larves, se nourrissent de la matière nutritive du bois de votre charpente. Durant plusieurs années, ces insectes ravageurs creusent des galeries à l’intérieur du bois, affaiblissant considérablement la charpente de votre maison et pouvant provoquer des ruptures mécaniques de la structure mais aussi des décalages au niveau de vos tuiles ce qui va entraînerai des infiltrations d’eau favorisant potentiellement le développement d’un redoutable champignon, la mérule. La mérule est un champignon lignivore dévastateur puisqu’il dévore le bois jusqu’à la pourriture totale des bois de votre charpente. Les dégâts ne sont pas toujours visibles à l’œil nu. Des sondages de vérification sont à effectuer selon le type de bois afin de trouver l’origine de la dégradation des bois. Aucun habitat, aucune maison ni aucun bâtiment n’est à l’abri de ces insectes xylophages.

Diagnostic, Inspection, Détection, Identification, Solution, Traitement, Protection et Garantie 10 ans

Teckisol met au service des particuliers des techniciens experts dans la recherche des différentes sources d’agressions du bois (insectes xylophages et champignons lignivores) afin d’établir une vérification de vos structures ou constructions en bois et vous délivrer un compte-rendu de l’examen de votre charpente. Bilan complet définissant le ou les parasite(s) concerné(s), le degré d’attaque, et l’état mécanique des ouvrages en bois. Ce contrôle doit être effectué avant tout traitement par nos professionnels qualifiés avant de vous guider vers le choix des méthodes les plus appropriées et les produits à utiliser ou à ne pas utiliser. Si le besoin est urgent, des solutions vous seront proposées afin de protéger et/ou traiter les bois de votre charpente dans les plus brefs délais. L’agence Teckisol est en mesure de réaliser ces travaux éventuels dans les meilleures conditions possibles dans le but de protéger votre habitat.

Faites réaliser un diagnostic de l’état de votre charpente par un spécialiste du traitement de charpente de Caen et du Calvados.

Garantie 10 ans decenaleAujourd’hui, le seul traitement qui vous garantie une efficacité totale est le traitement par injection à haute pression pour un traitement préventif ou curatif durable et efficace. L’injection se fait sous pression jusqu’à saturation de produit curatif sur vos bois de charpente. La meilleure solution pour enrayer le problème est d’empoisonner complètement la matière nutritive du bois qui se trouve à l’intérieur de la pièce. N’oubliez pas que votre charpente ou votre toit protège votre maison, il est donc primordial que votre charpente soit protégée !

Les principaux insectes destructeurs des charpentes en bois.

Le Capricorne des maisons ou Hylotrupes Bajulus - Insecte Xylophage - Traitement de CharpenteLe Capricorne des maisons – Hylotrupes Bajulus – Coleoptera, Cerambycidae

Insecte Xylophage – Traitement Capricorne des Bois de Charpente

Genre d’insectes coléoptères qui sont pourvus de très longues antennes de la famille des Cerambycidae. Les Cerambycidae, vulgairement appelés capricornes ou longicornes, sont une famille d’insectes de l’ordre des coléoptères, qui comprend plus de 25 000 espèces.

Caractéristiques du Capricorne des maisons et de la larve de Capricorne : Insecte Capricorne femelle de 10 à 25 mm de longueur, Capricorne mâle de 8 à 15 mm. Corps plat noir, partiellement brun foncé. Les élytres du Capricorne sont pourvus de petites taches grises blanches et de poils très fins. Larve de 15 à 30 mm de longueur, blanc ivoire, corps plus large à la tête qu’à l’abdomen. Les trois paires de pattes sur le thorax sont à peine discernables. Le capricorne s’attaque essentiellement aux bois résineux bien sec mort ou de construction comme le mélèze, le pin ou l’épicéa mais également l’aubier de chêne. La larve perce un réseau de galeries dont les parois sont finement sculptées par ses mandibules. Tant que les larves pourront s’alimenter le capricorne restera dans le bois, hormis le bruit caractéristique des larves rongeant le bois il est difficile de détecter sa présence. N’aimant pas le froid et l’humidité on la trouve plus facilement dans les combles chauffés de la maison. Le capricorne n’attaque pas le coeur du bois mais il se contente seulement de l’aubier.

Envol : de juin à août.

Longévité de l’insecte : 25 jours environ. Longévité de la larve : de 2 à 8 ans en fonction de la température ambiante et de la valeur nutritive du bois.

Longévité de la larve : de 2 à 8 ans en fonction de la température ambiante et de la valeur nutritive du bois. La larve est une sorte de gros ver blanc de 15 à 30 mm de long, dont la partie antérieure est élargie et aplatie.

Essences attaquées : Aubier des résineux construits (douglas, épicéa, sapin, pin, mélèze, etc.) et duramen des bois blancs (hemlock) lorsque le bois est sec. L’intervalle de température dans lequel l’insecte est actif est de 10°C à 38°C avec une température favorable de 28°C

Ponte : De 40 à 100 œufs dans les fentes ou fissures du bois.

Dommages causés : Orifices d’envol ovales de 3 x 7 mm environ. On perçoit souvent sur la surface du bois les galeries d’alimentation sous-jacentes dans le sens des fibres. Comme il n’y a pas expulsion de sciure, l’attaque est souvent décelée très tard. En ambiance calme, on peut entendre les larves creuser. Le capricorne des maisons endommage la structure du bois et compromet sa résistance. Des dégâts similaires peuvent être causés aux bois feuillus par l’ Hesperophanes, plus rare dans nos régions. Le Capricorne des maisons peut provoquer de très graves dommages aux charpentes et constructions en bois. Le capricorne des maisons pourrait bien être le pire nuisible technique du bois en Europe. En France, le capricorne des maisons est, comme son nom l’indique, très répandu. Sa spécialité : pondre une centaine d’œufs dans les bois de résineux oeuvrés. Le cycle de développement des larves dure en moyenne trois ans, pendant lesquels chacune d’elles peut creuser des galeries dans les charpentes, les lambris et les menuiseries à la vitesse de 8 à 10 millimètres par jour.

Les principaux indices de sa présence : les capricornes des maisons n’apparaissent en principe qu’à la fin du premier cycle larvaire. On observe des trous à la surface du bois, de 8 à 10 mm et de forme ovale et des galeries qui s’étendent à la périphérie de la pièce d’ouvrage, à l’abri d’une mince pellicule de bois bombée par le tassement de la vermoulure de déjection, parois striées. Les déjections sont d’un beige très clair, en forme de petits tonnelets de 0,8 mm de longueur en moyenne et l’on peut entendre de petits bruits de “grignotement” du bois. La larve creuse sa galerie dans la couche externe des pièces de bois, car celle-ci est en général plus riche en éléments nutritifs que dans les zones profondes. Il reste seulement en périphérie une mince pellicule de bois qui sous l’effet d u tassement de la vermoulure, se bombe légèrement. Ce renflement, qui est souvent perceptible à proximité des flaches quand elles sont encore présentes, constitue un moyen de détection d’une éventuelle attaque. Toutefois cet indice n’est pas constant. Une simple pression avec le doigt ou la pointe d’un couteau fait alors apparaître la vermoulure et les galeries. Celles-ci sont de forme ovale, souvent parallèles au fil du bois et leurs parois marquées par des stries régulières, traces des coups de mandibules.

Photos de Capricorne

Le Lyctus ou Lyctus Brunneus et Lyctus Linearis - Insecte Xylophage - Traitement de CharpenteLycte Brun ou Lyctus – Lyctus Brunneus et Lyctus Linearis – Coleoptera, Anobiidae

Insecte Xylophage – Traitement Lyctus des Charpente en bois

Caractéristiques du Lyctus et de la larve de Lyctus : Le lyctus est un genre de coléoptères xylophages de la famille des Bostrichidés. Le lyctus adulte est de forme étroite et allongée. Sa taille varie beaucoup suivant la valeur nutritive du bois dans lequel il s’est développé. Insecte de 2,5 à 8 mm de longueur, corps très mince de rouge à brun rouge, tête généralement plus foncée, rangées de points sur les élytres. Larve faisant jusqu’à 6 mm de longueur, en forme de ver blanc, blanc ivoire, partie thoracique dotée de 3 paires de pattes bien discernables. La larve du lyctus est un petit ver blanchâtre et mou, non poilu, avec une tête à consistance cornée et ayant la forme d’une virgule. Son milieu de développement de prédilection est l’aubier des feuillus et bois tropicaux à zone poreuse. Les résineux, qui en sont dépourvus, ne sont pas sa cible. Le Lyctus est un coléoptère dont on observe deux espèces en France : le lyctus brunneus, probablement d’origine américaine et de plus en plus répandu, et le lyctus linearis, espèce européenne en voie de régression. Le bois doit constituer une source de nourriture suffisante pour le lyctus, c’est-à-dire être riche en amidon. Le châtaignier, le chêne, le frêne, l’orme, le robinier et tous les bois tropicaux feuillus constituent ainsi des cibles privilégiées pour le lyctus. Cet insecte infeste plus souvent le bois dans ses premières années d’utilisation du fait de la disparition progressive de l’amidon.

Envol : d’avril à juillet.

Durée d’une génération : un an en règle générale.

Essences attaquées : l’aubier de toutes les essences feuillues sauf le hêtre et le peuplier, et le duramen des bois à gros vaisseaux ou exotiques à forte teneur en amidon.

Orifices d’envol : de 0,8 à 1,5 mm, légèrement biseautés. Les galeries d’alimentation sont rebouchées à la sciure, ce qui fait que l’attaque n’est souvent décelée que très tard et que l’on ne s’en aperçoit pas lors du travail du bois. Le bois peut être totalement détruit car plusieurs générations s’attaquent successivement au même bois.

Ponte : dans les vaisseaux de l’aubier.

Dommages causés : les dommages se localisent principalement sur les portes et entourages de portes en bois exotiques. Les principaux indices de la présence du lyctus se caractérise par des trous circulaires de 1 à 2 mm de diamètre représentant de petits cônes de vermoulure très fine, l’aspect « fleur de farine » qui s’écoule du bois sans que la surface du matériau présente de traces visibles d’altération. Les galeries, nombreuses, sont obstruées de sciure au point de transformer le bois en poussière mais toujours à l’abri d’une fine pellicule intacte. Ces attaques ne sont le plus souvent décelables que lors de l’apparition de premiers orifices parfaitement circulaires de 1 à 2 mm de diamètre. Souvent peu nombreux lors de la première génération, ces orifices peuvent passer inaperçus mais la fécondité des femelles de lyctus étant élevée, l’infestation lors de la 2e génération se révèle d’un seul coup très importante.

Photos de Lyctus

Grosse Vrillette - Xestobium Rufovillosum - Horloge de la mort  Insecte Xylophage - Traitement Grosse Vrillette de CharpenteGrosse Vrillette – Xestobium Rufovillosum  – Horloge de la mort

Insecte Xylophage – Traitement Grosse Vrillette de Charpente

Caractéristiques de l’insecte et de la larve de Grosse Vrillette : Insecte de 5 à 8 mm de longueur, brun foncé, aspect pie en raison d’une chevelure jaune rouge gris sur la tête et les élytres. Larve faisant jusqu’à 10 mm de longueur, allure de ver blanc à blanc jaunâtre. Ressemble à la larve de la petite vrillette, mais en notablement plus grand. La Grosse Vrillette ou Coleoptera, anobiidae est un insecte xylophage dont la larve apprécie des bois dégradés au préalable par un champignon de pourriture cubique ou fibreuse, donc à un taux d’humidité supérieur à la normale. La vie adulte de la vrillette est uniquement dédiée à la reproduction, La vrillette ne se nourrit pas et vit que quelques semaines, juste le temps de se reproduire. La vrillette peut attaquer de nombreux bois comme le merisier, le charme, l’aulne, le peuplier.. mais plus particulièrement les bois anciens ou les bois préalablement altérés par des champignons mais rarement le coeur de chêne ou de pin. La vrillette ne pouvant vivre dans une ambiance en permanence sèche (<50°C) on la trouvera plutôt dans les lieux humides mais rarement dans des pièces chauffées. Pour la grosse vrillette, le bois humide est indispensable à son développement.

Envol : Avril et mai. Pour accouplement et reproduction

Durée du développement de la larve : de 3 à 6 ans, voire jusqu’à dix ans si les conditions ne sont pas favorables.

Essences attaquées : Surtout le bois de chêne ancien, mais aussi quelques autres feuillus (bouleau, aulne, orme) et parfois des résineux. Il faut minimum 22% d’humidité dans le bois pour 22 à 25°C.

Ponte : 100 œufs en moyenne dans les fentes ou les rugosités de la surface du bois sur les parois des anciennes galeries.

Incubation : dans le bois, 5 à 6 semaines.

Dommages causés : Orifices d’envol de 2 à 4 mm de largeur. On remarque la cellule larvaire plate et lenticulaire. Les dégâts de la grosse vrillette sont obligatoirement associés à une attaque de fongique et, de fait, occasionnent des dégâts importants sur le bâti. Cette larve est très répandue en Europe. Contrairement aux capricornes la vrillette ne vit pas en permanence dans le bois, pour entrer et sortir elle fore des trous circulaires de quelques mm, trous très caractéristiques des vieux meubles. A certaines périodes de l’année, ces grosses vrillettes s’appellent tous les jours à la même heure en frappant de leur tête des coups saccadés sur le bois. Ces bruits, audibles de l’extérieur ont valu le surnom d’ horloges de la mort. Cela ne veut pas dire, contrairement à certaines vielles croyances qu’une personne va mourir mais si vous ne faites rien c’est votre bois attaqué… qui va pourrir et mourir. Même si la vrillette ne va pas détruire un meuble ou un plancher rapidement, il faut savoir que si vous la laissez proliférer son nombre peut être multiplié par dix en dix ans !

Petite Vrillette -  Anobium Punctatum - Vrillette domestique  Insecte Xylophage - Traitement Petite Vrillette de CharpentePetite Vrillette –  Anobium Punctatum – Vrillette domestique

Insecte Xylophage – Traitement Petite Vrillette de Charpente

Caractéristiques de l’insecte et de la larve de Petite vrillette : Insecte de 2,5 à 6 mm de longueur, brun foncé à noir, tête capuchonnée, élytres portant des rangées de points. Larve de 4 à 6 mm de longueur, allure de ver blanc, blanc jaunâtre, partie thoracique dotée de trois paires de pattes bien discernables.

Envol : D’Avril à Août. Pour accouplement et reproduction

Durée du développement de la larve : de 8 à 36 mois, voire jusqu’à dix ans si les conditions ne sont pas défavorables.

Essences attaquées : Aubier des résineux et feuillus. Le duramen n’est attaqué que pour certaines espèces non durables, en cas d’humidité (minimum 10% à 20°C, au mieux 30%) ou d’attaque préalable par les champignons. Le bois utilisé en construction n’est donc normalement pas touché.

Ponte : de 20 à 30 œufs dans les fentes ou les rugosités de la surface du bois sur les parois des anciennes galeries.

Dommages causés : Orifices d’envol circulaires à arêtes acérées de 1 à 2 mm de largeur. Ne compromet pas la résistance du bois. C’est le plus important des parasites s’attaquant aux biens culturels (sculptures, tableaux, meubles, car ils sont souvent faits dans de l’aubier). Les dommages aux bois de construction sont de peu d’importance. Vermoulure finement granuleuse. Si les trous de sortie sont facilement confondus avec ceux du Lyctus, on distingue l’attaque des petites vrillettes par la vermoulure non granuleuse chez le Lyctus. En général, seules les parties aubieuses sont attaquées. Jusqu’à ce jour, il semble que les essences tropicales soient exemptes de ses attaques. Les galeries sont en tous sens et se recoupent, transformant le bois en biscuit. L’excès finit par détacher la pellicule extérieure longtemps respectée. Tous les vieux bois peuvent convenir aux petites vrillettes mais aussi aux grosses vrillettes.

Photos de Vrillettes

Syrex Juvencus L. - Sirex commun ou Bouvillon - Hymenoptera, SiricidaeSyrex Juvencus L. – Sirex commun ou Bouvillon – Hymenoptera, Siricidae

Insecte Xylophage – Traitement Syrex Juvencus L. – Traitement de Charpente

Caractéristiques de l’insecte et de la larve de Syrex Juvencus L. : La taille des larves de Syrex varient jusqu’à 40 mm de longueur avant la nymphose. Couleur blanc crème et formes cylindriques avec une griffe cornée à l’extrémité apicale. La taille est très variable en fonction de l’humidité du bois durant le cycle larvaire. Couleur des Syrex adultes, noir bleuté abdomen noir bleuté chez la femelle orangé chez le mâle. Forme vespoide, abdomen doté chez la femelle d’une tarière bifide égale au tiers de la longueur totale du corps. Antennes filiformes finement denticulées. Le syrex commun ou bouvillon, fait sa ponte dans les bois résineux dépérissants ou fraîchement abattus. Il peut donc se retrouver dans du bois d’oeuvre si celui-ci n’est pas traité. Le grand syrex (photo) ou « guêpe du bois » présente les mêmes caractéristiques que le syrex commun. Le mâle est plus petit que la femelle (20 à 40 mm) qui ressemble à un frelon, mais inoffensive pour l’homme.

Envol : De Juin à Août. Le syrex pond sur les bois en forêt et termine parfois son cycle larvaire sur les bois mis en oeuvre.

Durée du développement de la larve : de 2 à 6 ans. La vitesse est favorisée par l’humidité du support.

Essences attaquées : Épicéas, sapins et pins affaiblis

Ponte : La ponte des Syrex a lieux dans les bois dépérissant ou fraîchement abattus et elle s’achève le cas échéant dans les bois d’oeuvre. Elle s’effectue dans les profondeurs du bois jusqu’à 8 à 10 mm. Grâce à la tarière de la femelle, il peut y avoir quelques fois jusqu’à 300 oeufs en plusieurs dépôts de 4 à 6 unités. Inoculation simultanée de spores de champignons (Stereum sp.) indispensables au développement des larves. Ne ré-infestent jamais le bois d’oeuvre dont ils sont issus.

Dommages causés par le Syrex Juvencus L. : Couloirs de 15 à 25 cm. Galerie pour les pupes toujours proche de l’écorce. Grands orifices d’envol circulaires de 5 mm environ. Les dégâts occasionnés par les insectes appartenant à la famille des Syrex sont beaucoup plus rares et beaucoup moins importants que ceux provoqués par les coléoptères ou les termites. Toutefois, les problèmes sont beaucoup plus fréquents sur les charpentes issues d’arbres sinistrés par les intempéries. Bois : résineux uniquement. Trous de sortie parfaitement circulaires, perpendiculaires aux faces du bois, de 3 à 6 mm. Galeries de section circulaires avec un profil en « U » longue de 6 à 20 cm. Vermoulures et copeaux allongés très tassés dans les galeries.

Photos de Syrex Juvencus L.

Teckisol vous offre un diagnostic de l’état de votre charpente.

Teckisol vous offre un diagnostic gratuit de l'état de votre charpente - Satisfaction GarantieCe diagnostic permet d’avoir une analyse complète de la situation. Quelle est la nature des dommages sur votre charpente ? Le dernier traitement a-t-il plus de 10 ans ? Votre charpente nécessite-t-elle un traitement préventif ou curatif ? Teckisol saura répondre à toutes ces questions. Teckisol est une entreprise de Basse-Normandie compétente dans la rénovation de charpente. Notre intervention sur votre charpente sera réalisée en rapport aux éléments du diagnostic effectué en présence des propriétaires uniquement. Protégez votre charpente et votre maison sera en bonne santé !